Les jours passent mais rien ne s'efface ...



     En ce 14 Août débute pour moi une période un peu sombre. des semaines qui vont se succéder avec des dates anniversaires, que j'aurais aimé ne jamais vivre, mais on ne choisit pas . Chacun à son destin, sa ligne de vie, quoi qu'on fasse, quoi qu'on dise, c'est ainsi.


     C'est comme une trace indélébile, chaque année, ces dates me frappent, la grande aiguille rejoint la petite irrémédiablement. Le gong sonne inlassablement. Seule, l'année change. Le temps passe, l'écart entre moi et eux s'agrandit d'année en année. Quand je calcule,  23 ans , 5 ans, 43 ans, 22 ans, 20 ans, toutes ces années me donnent le vertige. A chaque fois, je revis la disparition de chacun...


     Je vous aimais bien, mais je n'ai rien pu faire. J'aurais aimé vous garder encore un peu... Mais la maladie, la vieillesse, l'inconscience, la volonté de certains, on fait que leur chemin de vie à prit fin. Un début d'après-midi , un petit matin, un début de soirée il n'y a pas d'heure, pas de bon moment, pas de mauvais non plus . Quand l'heure sonne, elle sonne.


     Il faut bien accepter, c'est comme ça pour tout le monde, la vie , la mort, c'est un tout. L'important, c'est ce qu'on laisse après nous. Alors aujourd'hui, demain, et après, je vais relever la tête comme chaque année, à chacun d'eux, je vais repenser, puis je laisserai le souvenir s'effacer à nouveau jusque l'année prochaine.



Commentaires

  1. Chacun de nous vit ces moments de perte d'un être cher, on y pense sans cesse, c'est vrai que la date anniversaire est toujours particulières, mais nul besoins de la vivre dans la tristesse, pour avoir fait le voyage et être revenu à la vie, je peux de dire que l'autre coté du miroir s'ouvre sur un univers de paix, de douceur, de quiétude, d'amour.
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de me lire et de réagir .